Francesco Recami, Il ragazzo che leggeva Maigret

L’accent qui chante vous conseille

Il ragazzo che leggeva Maigret

G

iulio ne ressemble pas aux autres garçons de son âge. Quand il n’aide pas son père dans les travaux de la ferme, il passe son temps à lire, dans son coin préféré du domaine des San Vittore, un petit studio encombré de livres, ayant appartenu autrefois à son grand-père.

En matière de lecture, Giulio a des goûts bien précis. Sa passion, pour ne pas dire son obsession, ce sont les enquêtes du commissaire Maigret, que Giulio connaît sur le bout des doigts et dont il ne se rassasie jamais (tout comme les petits plats parfumés de sa mère), au point de se voir attribuer le surnom de « Maigret » par ses camarades d’école !

Un matin d’hiver, particulièrement froid et pluvieux, Giulio-Maigret se rend à l’arrêt de bus depuis lequel, tous les matins, il rejoint son école, située à une quinzaine de kilomètres du domaine. Ici, tout près de La Chiusa numéro 1, une scène étrange attire son attention : la silhouette d’un homme traînant quelque chose de lourd (un cadavre ?) puis, un bruit sourd, comme de quelque chose tombant dans le canal avoisinant. Giulio est perplexe : vient-il d’assister à une scène de crime ou c’est son imagination qui lui joue des tours ? Ses doutes s’accentuent lorsqu’un inconnu, habillé sur son 31, visiblement agité et trempée de la tête aux pieds, monte dans le bus, et descend très peu de temps après, à proximité de « La taverne à deux balles » (L’Osteria da due soldi). Qui est cet homme ? Que cherche-t-il ? Vient-il de commettre un meurtre ? Que doit-il-faire, lui, Giulio-Maigret, à la suite de ces événements si étranges ? Demander l’aide d’un adulte ou se mettre à enquêter discrètement, tout comme son héro Maigret le ferait… ?

Un sympathique policier imprégné des atmosphères du commissaire Maigret. Une lecture très agréable qui plaira aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. 

Vous souhaitez commander ce livre ?
TOP